Guitare archtop semi acoustique Klira

Vendue

Le modèle en vente vient d’être entièrement restauré par mes soins. Il est issu de ma collection privée que je vends au fur et à mesure de la restauration des instruments.

La marque Klira était détenue par la famille Klier depuis 1887. L’entreprise a cessé son activité en 1982.

Installée après la seconde guerre mondiale à Bubenreuth en Bavière, elle s’est spécialisée dans la fabrication des guitares avec un peu moins de 150 ouvriers.

Cette guitare Klira jazz archtop a été vendue sous différents labels, mais les plus recherchés sont ceux portant le logo Klira. C’est le cas de ce modèle.

Le micro qui l’équipe est certainement issu des mêmes séries que ceux de chez Hofner ou Framus qui étaient des entreprises de proximités de chez Klira. Il porte la marque Favorit.

J’ai acheté cette guitare sur Ebay en juin 2010, pour la somme de 399€ plus 50€ de port.

Le vendeur indiquait une guitare en parfait état…micro superbe sonorité…etc….!!!!! Voilà la copie de l’achat :

Lorsque vous aurez vu les travaux que j’ai réalisé sur cette guitare, vous vous apercevrez que je ne restaure pas les instruments pour l’aspect lucratif ! J’aurais dû regarder l’instrument de plus près à son arrivée. Une fissure dans un manche ce n’est rien, mais réparée et camouflée avec des vis, là ça relève de l’escroquerie !

Pour l’électronique le même bricoleur avait percé deux sorties, pour deux jacks, dont le câblage s’est avéré inutilisable. De plus les jacks avaient enfoncé l’éclisse et ils ne pouvaient plus être remis en place.

J’ai doublé l’intérieur de l’éclisse pour la renforcer et permettre l’installation de deux nouveaux jacks permettant en sortie le son sur deux canaux. Par exemple un pour la façade et l’autre pour votre amplificateur.

Aujourd’hui l’instrument est totalement restauré, sa sonorité est superbe, aussi bien en acoustique que amplifié, et si vous êtes en quête d’une guitare archtop de jazz à petit budget elle vous comblera à coup sûr.

Comme toutes mes guitares en vente, il ne ne s’agit pas ici d’un simple instrument collector sorti d’un grenier et mis en vente, mais d’un instrument totalement revu comme montrent les différentes photos de cet instrument.

Pas de surprise à l’arrivée, un instrument plus qu’en parfait état avec une superbe sonorité.

Que dire d’autre, voici les caractéristiques techniques de cet instrument vintage en vente ?

  • Modèle : Archtop semi acoustique
  • Finition : vernis brillant translucide Sunburst
  • Manche : coupé sur dosse de sipo
  • Forme du manche : D
  • Touche : Palissandre 19 frettes + frette 0. Incrustations rectangulaires filets latéraux celluloïd crème
  • Sillet haut : D’origine
  • Tête : Placage typique de Klira en 3 parties, 2 imitations nacre + 1 imitation ébène.
  • Largeur au sillet : 42.5 mm
  • Longueur de corde vibrante : 640 mm
  • Radius de la touche : 12 ‘’
  • Épaisseur du manche au sillet : 23mm
  • Épaisseur du manche à la 11e case : 28mm
  • Action : 1ere frette 1mm, 12eme frette 2.5mm
  • Table : Contreplaqué épicéa
  • Fond : Contreplaqué érable
  • Éclisses : Contreplaqué érable
  • Chevalet : Original 2 pieds, ajustable en hauteur avec sillet d’origine
  • Picguard : Original avec fixation latérale dans le manche et pointé dans le chevalet
  • Mécaniques : Originales 3+3, chromées
  • Micro : Marque Favorit, flottant, basse impédance 3.97 kOhm
  • Potentiomètres : 1 volume + 1 tonalité
  • Sortie : 2 jack 6.35 mono
  • Poids : 2.500 Kg
  • Montage et réglage avec cordes : D’Addario tirant 09 – 046

LES TRAVAUX

La réparation du manche, l’échange de la touche et le refrettage

Au départ une fracture de manche, commune, anodine.....
Pour réparer il faut e,lever la touche qui normalement doit se décoller très facilement. Ce n'est pas le cas étrange?
Et voila la raison, collage à la colle blanche et pose de deux vis. Voila pourquoi je n'arrivais pas à décoller le talon cassé et la touche
Ce n'est pas très ancien, ce sont des vis VBA (Vis pour Bois et Agloméré)
Ce ne sont pas de simple petite vis, pourquoi pas des tirfonds? Enfin, le talon est désacouplé et la touche entièrement retirée
La semelle du manche doit être planée et griffée pour recevoir la nouvelle touche en palissandre
La touche a été taillée sur mesure, et les filets récupérés sont remis en place et collés à la colle chaude
Tous les éléments sont rassemblés pour resturer le manche dans son intégralité, planage du manche, fabrication d'une nouvelle touche sur mesure, et fabrication d'une ébauche pour remplacer le talon cassé
La touche est remise en place par collage à la colle chaude, planée en respectant le radius et polie
Reste à positionner les incrustaion de fausse nacre en celluloid récupérés sur l'ancienne touche
Le début des incrustation commence
Le talon a été collé et maintenant ajusté dans sa mortaise toujours, avec un collage à la colle chaude. Ajustage parfait.
Uner autre vue de l'ajustage dans la mortaise en queue d'aronde
Commence maintenant le refrettage en commançant par la le haut du manche, la partie la plus facile
Puis de nouveau l'incrustation des frettes dans la partie dans le vide. Opération la plus délicate de ce travail, car toutes les frettes doivent être endoncées à la même profondeur pour ne pas avoir de frise dans le jeu du musicien
Commence le revernissage en copie de l'ancien
Le travail dur le vernis est parfait
La restauration du manche est terminée
Le résultat est magnifique, mais ça n'aura pas étét sans efforts. Je n'ose pas vous dire le prix ce ces opérations qui dépassent largement le prix de l'instrument!!!

Le nettoyage des mécaniques

Le jeu de mécaniques au départ, déposé de sur l'instrument. Heureusement elles sont originales
Comme d'habitude démontage complet pour nettoyage de chaque vis ou élément, et graissage
Le jeu de mécanique a retrouvé ses couleurs de jeunesse
Les chromes rebrillent même sur le dessous, une partie qui restera cachée après le remontage
Détail de la qualité du nettoyage
Le travail est terminé, les mécaniques sont remontées sur la tête de la guitare

La réparation de l’électronique, câblage et rebobinage

Démontage de l'ensemble de l'électronique micro et cablerie
Après test du micro, il s'avère être hors d'état défectueux, son impédance est quasiment nulle
Commence le démontage du micro
Extraction de la bobine
La bbine du micro est spéciale, pour la refaire il va falloir fabriquer un outil pour monter sur la bobineuse
Je prends un morceau de métal plat en marquant 3 points
Je perce les toris points
Dans les trois trous je vais fixer unetige en force et une seconde plaque avec les mêmes perçages pour qu'elle coulisse sur les 3 axes
Face à une difficulté, il faut savoir être inventif et voilà l'outil terminé et installé sur la bobineuse
Je pense que 5500 tours avec un fil de cuivre de 0.053 me permettront d'obtenir le même diamètre de bobine et une impédance d'environ 4kHoms
Je retire l'ensemble de sur la bobineuse et la plaque qui empêche le fil de cuivre de rester tassé
J'installe un maximum de ligature en fil suifé afin de commencer à former la bobine, puis je la retire de sur les 3 axes
je commence la formation définitive de la bobine en retirant une par une les ligatures suifées que je remplace par du scotch à bobine, en serrant fortement à chaque tour
La bobine est presque terminée, l a fallu faire attention pendant toutes opérations précédentes à ne pas perdre ou rompre un des deux fils de chaque extrémité du bobinage. Autre opération délicate la soudure sur les fils de la bobine de deux plus gros fils qui viendront se fixer sur la cablerie externe
La bobine est terminée
Un petit test avant son installation dans le micro, 3.98 kOms, le calcul était juste. Micro de basse impédance
Mise en place du nouveau bobinage autour de la barre en acier, en comparaison l'ancienne bobine avec son scotch vert
L'ensemble bobine et barre d'acier est remis dans le boitier avec de chaque coté les aimants
Le micro terminé vu de dessous, les chromes lustrés, et le fil de sortie protégé par deux couches de thermorétractable
Echange des deux potentiomètres également défectueux et pose d'un condensateur de filtrage P.I.O de 0.1uf
L'ensemble est remonté, recablé avec deux jack de sortie
Voila le matériel qui a été necessaire pour réaliser ce travail
Le micro est refixé sur le manche reste à passer le potentiomètre de volume, le potentiomètre de tonalité et les deux jack de sortie
Installation des boutons originaux et le travail est terminé

Les marques du temps

Il reste quelques menus éclats dans le vernis
Il aurait été possible de revernir après la répartion des fractures du bricoleur, mais c'est un travail énorme et il y a en a eu deja beaucoup de réaliser sur cette guitare
Un petit défaut d'usure du vernis qu'il est important de laisser pour l'identité de la guitare, et qui de toutes les manières, comme disait un de mes premiers employeurs, se perdra dans la beauté de l'ensemble! A méditer