Guitare archtop Welson DS ARTIST 1970

Vendue

Publicité guitare Welson DS Artist

Le modèle en vente vient d’être entièrement restauré par mes soins. Il est issu de ma collection privée que je vends au fur et à mesure de la finition de la restauration des instruments.

Welson n’est plus à présenter, c’était une petite entreprise créée en 1921 devenue une des plus grandes en termes de qualité et qui a définitivement fermé en 1981.

Welson s’est spécialisée dans le temps dans la fabrication de guitares Archtop type ES335 dont ce modèle extrêmement réputé Welson DS Artist en vente ici.

Il faut se dire que Welson a été comparée en termes de qualité à Gibson !

Pour cela, il suffit de regarder la qualité des mécaniques avec une vis de fixation du capot, ou le complexe vibrato réglable, ainsi que les cordiers à pontets ajustables et à galets, ou bien encore les deux micros humbucker typiques de la marque avec six vis et deux barres magnétiques traversant le capot et dont le son  est exceptionnel et digne des grandes marques.

Certes ce n’est pas une Gibson, mais son prix n’est pas celui d’une Gibson!

Pour autant ce modèle en plus d’être esthétiquement magnifique peut rivaliser sans rougir par rapport à des instruments très onéreux modernes et anciens!

Un détail pour indiquer à la nouvelle génération ce que représente s’acheter il y a presque 50 ans un instrument de « qualité », sachez, qu’il fallait débourser à l’époque bien plus d’un mois de salaire pour l’acheter.

De plus, il ne s’agit pas ici d’un simple instrument collector sorti d’un grenier et mis en vente, mais d’un instrument totalement revu comme l’indiquent les différentes photos.

Au talon du manche est inscrit au crayon, ainsi qu’en fond d’emboitement, le numéro de fabrication par l’ouvrier qui œuvrait à la construction du manche. Ici il s’agit du numéro 52, ce qui laisse supposer une des premières sorties de la série, sa date de fabrication serait donc de début 1970.

Il n’existe plus de schéma de câblage de ces instruments aussi a-t-il été nécessaire de le refaire intégralement, et ce, en démontant également les composants de l’époque comme par exemple les inverseurs à deux étages et plusieurs positions du Wild/Solo et Treble/Medium/Bass.

Les différents décollements en différents endroits, dus au temps et à la maltraitance de l’instrument ont été réparés.

Il reste quelques traces du temps ultras minimes. Un état de conservation et de restauration parfait tant du point de vue Lutherie que sonore,.

Pas de surprise à l’arrivée, un instrument plus qu’en parfait état avec une sonorité délirante, à la fois vintage et moderne.

Que dire d’autre, voici les caractéristiques techniques de cet instrument vintage en vente ?

  • Modèle : Copie ES335
  • Finition : vernis brillant translucide Sunburst
  • Manche : 5 parties Érable, Acajou/Érable/Érable, Érable
  • Fixation du manche : plaque rectangulaire à 4 vis.
  • Forme du manche : D flat
  • Touche : Palissandre 22 frettes, incrustations rectangulaires, nacre et points de repères noirs 1, 3, 5, 7, 9, 12, 15, 17,
  • Sillet haut : D’origine
  • Logo de tête : Welson en lettrage arrondi
  • Largeur au sillet : 41 mm
  • Longueur de corde vibrante : 594 mm
  • Radius de la touche : 6 ‘’
  • Épaisseur du manche au sillet : 20mm
  • Épaisseur du manche à la 12e case : 25mm
  • Action : 1ere frette 1mm, 12eme frette 2.5mm
  • Table : Contreplaqué épicéa
  • Fond : Contreplaqué érable
  • Éclisses : Contreplaqué érable
  • Chevalet : Original avec 6 pontets à galets, réglables, capot cache cordes chromé avec logo Welson
  • Cordier : Vibrato typique et originale avec logo Welson
  • Mécaniques : Originales individuelles, chromées avec capot vissé
  • Micro touche : Humbucker de 5.97 kOhm
  • Micro chevalet : Humbucker de 6.47 kOhm
  • Interrupteur : 3 positions
  • Inverseur Wild/Solo : 2 positions
  • Inverseur T/M/B : 3 positions
  • Position Solo : 1 volume et 1 tonalité par micro
  • Position Wild : 1 volume et tonalité pour les 2 micros. Micros non filtrés.
  • Potentiomètres : 3 volumes + 3 tonalités + 2 inverseurs 2 positions + 1 inverseur 3 positions
  • Poids : 3.500 Kg
  • Montage et réglage avec cordes : D’Addario tirant 09 – 046

LES TRAVAUX

La guitare à l’arrivée

1
La guitare a son arrivée
sillet usée, mécaniques oxydées, vernis très sale
Des frettes usées avec des creux d'usure de jeu sur la touche
micro oxydé, non testé mais d'origine
Le vibrato d'origine mais très mal en point
Début du démontage avec séparation du manche et du corps
Mortaise en bon état, avec numéro de l'ouvrier qui a ajusté le manche
Même numéro sur le manche
Les deux micros originaux oxydés et en position normale inversée
Un aperçu des boutons des potentiomètres
un des deux inverseurs rotatifs avec son bouton original
le vibrato est retiré, la câblerie commence à se faire découvrir et montre un état original mais très mal en point

Démontage et réparation de la lutherie

Démontage complet de l'instrument pour ne conserver que la partie lutherie
Décollement de table avec l'éclisse et également du filet
Décollement important en profondeur
Décollement sur une grande longueur du fond et des éclisses à l'arrière de la guitare
Décollement d'un des barrages au niveau d'un micro
Décollement d'un second barrage au niveau du même perçage pour le micro
Décollement des renforts sous la table au niveau du vibrato
Recollage uniquement à la colle chaude
Protection du vernis avec plaques en plastique translucide
Mise en place des presses et serrage pendant 24h
Recollage des barrages
Le passage est étroit il faut utiliser des petites hapes

Remise en état de l’électronique

Lensemble de l'électronique est démonté de la guitare pour ne conserver que cette partie sans la lutherie
Tous les éléments sont originaux les câbles également mais beaucoup de tripatouillage dans tout cela!
premièrement commencer comme pour l'accastillage au démontage et au nettoyage de chaque composant
Le démontage permet de vérifier le mode de fonctionnement et le l'état de fonctionnement de chaque pièce
Bien sur aujourd'hui plus aucun plan électronique, nous savons les sons que faisaient ces instruments , mais rarement la méthode de cablage
Il faut donc faire un shéma électronique reprenant tous les composants d'origine et les retrouver le schéma de cablage
Ceci pour chaque position des inverseurs rotatifs!!
Ensuite à partir de la théorie il faut passer à la pratique en prenant un support permettant de fixer les différents éléments du cablage électronique
Cablage de l'inverseur rotatif à 3 positions avec son volume et sa tonalité, ce sera la position Wild3 positions qui v travailler avec des filtres
Cablage de l'inverseur 3 positions qui v travailler avec des filtres
L'ensemble est maintenan recabler et testé avec les micros. Tout fonctionne comme la théorie l'avait indiqué sur les plans
Au passage échange des condensateurs céramiques de mauvaise qualité par des condensateurs P.I.O en provenance de l'ex armée rouge! La taille n'est pas la même mais le résultat audible non plus!!
Les condensateurs cablés sur les potentiomètres de tonalités
Essai avec les boutons en place
Une vue de l'arrignée du cablage qu'il va falloir maintenant installer dans la guitare
Pour ce faire il faut tirer des bouts de cables électriques à partir de chaque emplacement jusqu'au composant qui viendray loger. Un tire fil.
3 premiers élements sont en place
Placement des boutons, et pour cette partie le travail est terminé passons à la suite du câblage
Même manière de procédé mis avec plus de tires fils, des barrages à passer sous la table, et le risque d'enmeller un cable avec un autre, ou un tire fil avec un utre
Travail réussi les derniers sont en place
Mise en place des boutons et le tour est terminé
Surtout ne pas oublier le dernier fil qui est celui de la masse pour protéger le cordier de ronflements intempestifs
Présentation et soudage des fils des micros
mise en place d'un micro
Les micros sont en place, le jack de sortie également, maintenant si le son ne sort pas, il faut tout recommencer. Mais un travail birn préparé permet un excellent résultat, et c'est le cas ici

Remise en état des micros

comme toujours, il faut commencer par démonter
Voilà l'aspect d'un micro sorti d'un grenier
controle du micro, il ne fonctionne pas, impédance 0
Il faudra rebobiner les deux micros car le second est dans le même état et HS. Voila un micro rebobiné
Les vis sont nettoyées, désoxydée, et remises en place à coté du micro
Reste à remettre le capot nettoyé également
un micro restauré vu de dessous
le même vu de dessus avec ses chromes reluisants
5.97 kOhms pour le micro de touche
6.94 kOms pour le micro de chevalet

Remise en état des mécaniques

1
Démontage complet des mécaniques jusqu'à la moindre vis
2
reprise de l'assise dessetie de certaines mécaniques
3
Après ressertissage et remise en alignement de l'assise de la mécanique
4
Bain de de désoxydant avant nettoyage et polissge de chaque pièce
5
Mécaniques nettoyées
6
Capots nettoyés avec des chrome retrouvant une seconde jeunesse
7
Même travail pour les guides des mécaniques
8
Chaque vis devant être fixée dans le bois reçoit un peu de suif afin qu'elle ne s'oxyde plus dans le bois
9
Particularité d'une mécanique de haut de gamme, la vis qui va permettre de fixer le capot de protection après dépot de graisse sur la vis sans fin
10
Le capot en place avec sa vis de fixation
11
les mécaniques sont remontées, les chromes reluisent
12
les mécaniques vues sur le dos de la tête de la guitare avec le numéro de série de l'instrument

Remise en état du cordier

1
Début du démontage des pontets à rouleaux et ajustables
2
Ensemble entièrement démonté
3
Passage dans un bain de dégripant et desoxydant avant nettoyage et remontage des pièces du cordier
Cordier entièrement restauré et remonté vu de dessous
vu de dessus
Ensemble des pièces du cordier remonté avec les deux vis de réglage, et le capot cache cordes avec le logo Welson gravé dans le chrome

Remise en état du vibrato

Refrettage et planage de la touche

Frettes et touche usées, il va falloir refretter et planer la touche
Début du démontage des frettes
Le manche est entièrement defretté
Vérification du radius de la touche pour obtenir le même après planage du bois
Planage de la touche à la main avec une cale en bois
Polissage après planage pour obtenir une touche parfaite
aspect du bois de palissandre juste avant de commencer à poser les nouvelles frettes
Pose des frettes avec la presse à fretter
Pose particulière des rettes en bout de touche sans aucun appui sous la touche
Détail des nouvelles frettes polies et ajustées sur les bords de la touche
l'ensemble des frettes a été correctement réalisé
controle de la planéité du manche après planage et refrettage