Le livre d’Or

Contrairement à de nombreux « Livre d’Or », ici tous les messages sont réels.
Ils sont stockés sur notre ordinateur et vérifiables lors de votre visite.

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 

Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.163.210.170.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d'or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
3 messages.
de Fallois Emmanuel de Fallois Emmanuel a écrit le 11/10/2017 à 19:52:
Un petit message, quelques mots, comme un clin d'oeil, pour exprimer ma reconnaissance à Fabrice Gougi, ayant passé un peu de temps avec lui lors de mon apprentissage, il y a de nombreuses années. Généreux dans la transmission de son savoir, avec le soucis de toujours faire au mieux pour rendre vie à de nombreuses contrebasses et instruments. Un homme passionné ayant toujours travaillé avec beaucoup d'humilité dans ce monde de la lutherie que l'on idéalise très souvent et où la concurrence féroce et le manque de bienveillance sont malheureusement régulièrement de mise !
Fabrice Gougi, que je suis depuis de nombreuses années à travers son site internet et différents articles, est resté proche de sa clientèle par passion avant tout. Autodidacte, ébéniste cependant à l'origine, il a toujours su innover et oser, en respectant les règles fondamentales de la lutherie.
Oser des initiatives et proposer de nouveaux concepts demande du courage, et demande aussi parfois la capacité d'essuyer des échecs et des maladresses. Fabrice a su vivre cette expérience tout au long de sa carrière, courageusement.
Voilà, c'était un clin d'oeil, à cet homme et à son épouse, qui ont toujours tenté je crois, d'incarner des valeurs simples et cependant cohérentes.
Je suis persuadé que cette formule qu'ils proposent que de venir réparer son instrument en étant accompagné dans l'atelier, devrait ravir les musiciens qui s'y rendront.
Merci à eux pour leur accueil à l'époque de l'atelier de Malakoff et belle continuation dans cette nouvelle perspective d'atelier suite à ces soucis de santé dont il faut savoir profiter malgré tout.
Avec mes bons messages.
Emmanuel
Réponse d'administrateur par :  gougi
Merci Emmanuel, et bonne continuation à toi.
favre favre de suisse a écrit le 08/31/2017 à 13:01:
j'ai acheté deux violon de votre maison,et j'était très contente de de vous avoir eu comme luthier.
c'est une triste nouvelle de savoir que vous faites plus, mais comme vous le dites votre tête va bien, et je pense que ceux-ci doit être le moteur pour continuer dans les choses que vous motivent.
avez vous qq à me recomander, j'ai besoin d'un violon d'etude 3/4 .
merci de votre reponse.
Ruth
hubert vendrevine hubert vendrevine de Maubeuge a écrit le 08/01/2017 à 16:30:
Bonne continuité dans votre nouvelle vie qui sera toujours aussi pleine de musique qu'auparavant!