Guitare ES 335 Crucianelli Elite 1970

Prix 890 €

N’étant plus en activité, l’instrument est comme d’habitude, vendu de particulier à particulier, et non à titre commercial.

Le modèle en vente vient d’être entièrement restauré par mes soins. Il est issu de ma collection privée que je commence à vendre au fur et à mesure de la finition des instruments.

L’instrument à l’arrivée et son démontage complet:

Photo 1
Démontage des mécaniques avant leur nettoyage
Photo 2
Instrument démonté avant refrettage et contrôle total
Photo 3
L'instrument démonté vu de dos
Photo 4
L'instrument démonté vu de face
Photo 5
L'inscrition 43 qui permet de dater cette Crucianelli elite de début des années 1970

C’est la dernière série du modèle ES 335, et Elite chez Crucianelli, le modèle le plus proche de cette copie de la ES 335 Gibson.

La série copie ES335 Elite de Crucianelli n’est plus à expliquer car très bien connue de tous : La guitare du pauvre de l’époque qui retrouve toute sa noblesse aujourd’hui tout en restant un produit éloigné et si proche d’une réelle ES335 Gibson.

Certes ce n’est pas une Gibson, mais son prix aussi !

La voici terminée:

Photo 1
Crucianelli elite 1970 terminée vue de face
Photo 2
Crucianelli elite 1970 terminée vue de dos
photo 3
Crucianelli elite 1970 terminée vue de profil
Photo 4
Crucianelli elite 1970 terminée gros plan de la face avant
Photo 5
Crucianelli elite 1970 terminée gros plan de la face arrière
Photo 6
Photo 7
Crucianelli elite 1970 terminée gros plan de la tête vue de dos
Photo 8
Crucianelli elite 1970 terminée gros plan sur le Bigsby et sa plaque de palissandre centrale
Photo 9
Crucianelli elite 1970 terminée gros plan détaillé des potentiomètres et du cordier
Photo 10
Crucianelli elite 1970 terminée gros plan détaillé des deux micros single et du chevalet réglable avec son cache
Photo 11
Crucianelli elite 1970, la plaque de fixation du manche avec 4 vis et le logo gravé made in Italy, et le bouton attache courroie
Photo 12
Crucianelli elite 1970 photo du détail des filets
Photo 13
Crucianelli elite 1970 gros plandu Bigsby
Photo 14
Crucianelli elite 1970 le piguard suspendu
Photo 15
Crucianelli elite 1970 le manche refretté et les cordes
Photo 16
Crucianelli elite 1970 autre vue du détail et du parfait état de conservation et de restauration de l'instrument

Alors que dire de plus, un superbe instrument, si vous êtes de ma génération, alors, vous avez acheté cet instrument avec votre première paye de l’époque, mais tout de même votre paye du mois y est passé en totalité. Ça c’est juste un détail pour indiquer à la nouvelle génération ce que représente dans notre esprit s’acheter il y a presque 50 ans un instrument de « qualité ». Allez assez pour le blues, restons maintenant dans le vif de ce magnifique instrument, surtout pour son état de conservation quasiment neuf, mint comme il est d’usage de dire aujourd’hui….Pour les Francophones.

Au talon du manche est inscrit au crayon, le numéro de fabrication par l’ouvrier œuvrait à la construction du manche. Ici il s’agit du numéro 43, ce qui laisse supposer à une des premières sorties de la série, sa date de fabrication serait donc de début 1970.

Micro de chevalet toujours un peu plus puissant 9.55 KoHms
Micro de manche 9.50 KoHm

L’électronique et le câblage de ce modèle Elite Crucianelli sont très particuliers, aussi je vous fais profiter du relevé du plan de câblage à faire en cas de restauration.

L’éclisse au niveau du jack avait été enfoncée, aussi a-t-il été nécessaire que je refasse l’éclisse sur environ 10cm, et que je reperce pour l’orifice du jack.

Si cette opération de Lutherie d’un point de vue bois était simple, le plus compliqué était le revernissage de cette petite partie sans toucher au reste du vernis. C’est ce nous appelons une retouche de vernis.

Refaire un manque sur une teinte opaque comme un noir ou un blanc est assez simple, cela devient très compliqué avec un vernis translucide, car non seulement il faut retrouver par transparence le même grain de bois, la même couleur de vernis, et ne pas toucher au jaunissement naturel des filets à cet endroit !

Travail de réparation e l'éclisse enfoncé, maintenant remplacée, et revernie
Perçage du nouvel encastrement du jack dans l'éclisse répararée

Bien évidement cet instrument n’a strictement rien à voir avec un instrument sorti d’un grenier, ou vendu tel que, par un magasin généraliste.

Sinon l’instrument a été comme d’habitude entièrement démonté, visserie, accastillage, électronique, etc… Tout a été graissé, nettoyé, poli, y compris chaque vis de fixation.

capot de mécanique en core oxydé
capot de mécnique avec le chrome nettoyé
Avant et après nettoyage, à vous dedeviner celle qui est prête à remonter
Chome des écrous de centrage des mécaniques nettoyés et remontés
Graissage des mécaniques
Pose des capots de protection du graissage des mécaniques
Mécaniques entièrement ,nettoyées, graissées, et remontées.,

Et le frettage entièrement refait.

Début du démontage des frettes
Démontage à la pince à frettes
Frettes enlevées il est possible de planer la touche
Puis de la polir pour obtnir un superbe bois de palissandre doux au toucher
La touche est refrettée, le manche est terminé.

Pas de surprise à l’arrivée, un instrument plus qu’en parfait état avec une sonorité délirante, à la fois vintage et moderne.

Que dire d’autre, voici maintenant, les caractéristiques techniques de cet instrument vintage que je mets en vente ?

  • Modèle : Copie ES335
  • Finition : vernis brillant translucide cherry
  • Manche : Vissé
  • Touche : Palissandre 22 frettes, incrustations rectangulaires aux angles arrondis imitation nacre et points de repères noirs 1, 3, 5, 7, 9, 12, 15, 17,
  • Logo de tête : Elite en écriture fine
  • Forme du manche : C
  • Largeur au sillet : 43.5 mm
  • Longueur de corde vibrante : 628mm
  • Radius de la touche : 9 ‘’
  • Epaisseur du manche au sillet : 21mm
  • Epaisseur du manche à la 12e case : 22mm
  • Micro touche : Single de 9.5 KOhm
  • Micro chevalet : Single de 9.55 KOhm