Guitare Gherson ST V2 de 1970

Prix : 360€

Ces le modèle le moins courant de la marque Gherson.
A son arrivée

Photo 1
Le corps complet mais très sale
Photo 2
la tête dans le même état
Photo 3
Le jack femelle dont la plaqua a bien souffert
Photo 4
Etrangement l'instrument ne sembmle pas avoir été très joué les frettes sont dans un bon état
Photo 5
beaucoup de poussière
Photo 6
rien ne manque même pas la plque de fixation du mnche
Photo 7
les micros sont en place reste à les tester
Photo 8
les boutons sont sales mai soriginaux

Cette guitare reprend l’ensemble des détails du modèle de chez Fender sauf pour l’inverseur qui est un 3 positions pour 5 chez Fender.
Gherson, comme d’autres marques Italiennes, copiait les modèles Américains !

La voici révisé

Photo 1
Guitare Gherson ST V2 de 1970 vue de face
Photo 2
Guitare Gherson ST V2 de 1970 vue de dos
Photo 3
Gros plan de face
Photo 4
Gros plan de dos
Photo 5
La tête et les mécaniques vues de dos
Photo 6
La tête de face avec le logo Gherson
Photo 7
Le manche et la touche en Pallissandre
Photo 8
Les frettes d'origine nettoyées et lustrées
Photo 9
la plaque de fixation du manche et ses 4 vis
Photo 10
L'attache cordier et le chevalet avec leur chrome lustré et chaque pontet graissé au remontage
Photo 11
l'inverseur et les 3 potentiomètres
Photo 12
Le bout du trussrod vérifié et réglé

La guitare du pauvre de l’époque qui retrouve toute sa noblesse aujourd’hui tout en restant un produit éloigné et si proche d’une réelle Fender.
Certes ce n’est pas une Fender, mais son prix aussi n’est pas celui d’une Fender Stratocaster!
Gherson était l’un des rares fabricants à prendre le soin de fabriquer ses micros et leur électronique pour ses instruments.

L’électronique

Photo 1
j'ai vérifié les micros nettoyé les potentiomètres et changé un condensateur par un PIO en vert sur la photo
Photo 2
Les micros sont maintenant à leur place, ils sont tous sontrôlés, et je dois maintenant les câbler
Photo 3
le pickguard est remis en place même ses vis de fixation on été nettoyées, elles brillent
Photo 4
Mise en place des 3 boutons des potentiomètres et de l'inverseur

Sinon l’instrument a été comme d’habitude entièrement démonté, visserie, accastillage, électronique, etc… Tout a été graissé, nettoyé, poli, y compris chaque vis de fixation. Vous pouvez comprendre par l’image comment installer une vis dans le bois pour qu’elle puisse se dévisser même 100 ans plus tard, ce n’était pas le cas ici.

Le démontage

Photo 1
Je commence par le manche
Photo 2
Puis les mécaniques
Photo 3
Voilà toutes les mécaniques sont démontées
Photo 4
Démontage du cordier réglable
Photo 5
Maintenant je démonte l'électronique en commençant par la plaque du jack
Photo 6
C'est très sale
Photo 7
L picguard avec les micros, l'inverseur 3 positions, et les 3 potentiomètres tout est d'origine et je vais démonter tout ça pour vérifier chaque élément
Photo 8
Le corps et le manche sont à nu
Photo 9
Toute l'électronique est démontée

L’inverseur propose le micro manche, ou le micro médium, ou le micro aigu ; Les potentiomètres de tonalité agissent sur le micro aihu et le micro grave. Le micro medium set connecté en direct sur la sortie.
Il reste quelques traces usuelles du temps avec quelques petites éraflures sur le vernis, ainsi que des craquelures typiques des guitares Italiennes de cette époque en raison de densité trop dure du vernis utilisé entre 1960 et 1980 pour ces instruments.

Les mécaniques

Photo 1
Toutes les mécaniques ont été entièrement démontées puis passées au bac à ultra son et lustrées à lalaine d'acier 0000
Photo 2
REmontage de l première mécanique en n'omettant pas de fraisser avant de mettre le capot pare poussière
Photo 3
le par poussière est en place avec sa vis de fixation lustrée
Photo 4
toutes les mécaniques sont en place et graissées
Photo 5
Travail terminé

Pas de surprise à l’arrivée, un instrument plus qu’en parfait état avec une frettes d’origine ce qui laisse à penser que l’instrument n’a que très peu été utilisé.
Que dire d’autre, voici les caractéristiques techniques de cet instrument vintage en vente ?

  • Pays : Italie
  • Ville : Recanati
  • Fondateur : Alfredo Menghini
  • Marque : Gherson
  • Modèle :  ST V2
  • Modèle : Stratocaster
  • Finition : Laque noir brillant
  • Manche : Acajou massif vissé avec 4 vis sur plaque nickel
  • Touche : Palissandre 21 frettes, incrustations de dots imitation nacre noirs 3, 5, 7, 9, de7mm de diamètre, 2 dots 5mm en case 12, puis 1 dots de 5mm en cases 15, 17, 19 et points latéraux de 2mm imitation ébène. Liseret imitation ivoire.
  • Logo de tête : Décalcomanie Gherson en écriture dorée scripte
  • Corps : Frêne massif
  • Attache courroie : 2 en nickel
  • Sillet : D’origine
  • Forme du manche : fin forme C écrasé
  • Frette 0 : Oui
  • Largeur au sillet : 42 mm
  • Longueur de corde vibrante : 633mm
  • Radius de la touche : 12 ‘’
  • Epaisseur du manche au sillet : 20 mm
  • Epaisseur du manche à la 12e case : 21 mm
  • Trussrod : Réglage coté corps
  • Micro grave : 7.15k Ohm
  • Micro medium : 7.30 Kom
  • Micro chevalet : 7.84 kOhm
  • Inverseur : 3 positions micro manche, micro medium, micro chevalet
  • Potentiomètres : 1 volumes 470k + 2 tonalités 220k
  • Mécaniques : D’origine, modèle avec cache de protection du graissage
  • Hauteur des cordes : Mi grave 12eme corde 3mm
  • Hauteur des cordes : Mi aigu 12eme corde 2mm
  • Poids : 1.900 Kg
  • Montage et réglage avec cordes : Dean Markley Custom light tirant 009 – 046