Guitare Suzuki F180 12 cordes

650€
N’étant plus en activité, l’instrument est comme d’habitude, vendu de particulier à particulier, et non à titre commercial.

Le modèle en vente vient d’être entièrement restauré par mes soins. Il est issu de ma collection privée que je commence à vendre au fur et à mesure de la finition des instruments.

L’entreprise Suzuki Violin Co, Ltd créée après la seconde guerre mondiale est aujourd’hui disparue. Elle se trouvait dans la ville de Nagoya ou un bon nombres de Luthiers sont venus y travailler comme Yairi.

Comme aimait à le dire en slogan la société Suzuki :
« It makes sense. Good wood, or good laminate, and good craftsmen, make a good guitar. »

Les mécaniques avaient des œillets en plastique, qui démontrent que l’instrument provient de la toute première série des Suzuki F180 12 cordes toute fin des années 60 ou tout début des années 1970.
Malheureusement pour ces mécaniques une était manquante et plusieurs œillets manquaient. Il a été nécessaire de mettre un jeu neuf similaire à ceux de l’époque mais avec des œillets chromés.

L’instrument à l’arrivée et son démontage complet, à méditer si vous achetez un instrument d’occasion ou que ce soit:

Guitare Suzuki F182 12 cordes son étiquette
Apparement elle semble dans un état correct, je sais qu'il faudra démonter la touche et refretter car il y a un problème à la jonction du corps et du manche
J'en profiterai pour recoller le bloc talon et retirer ce vernis hideux passé par un amateur au pinceau
Le vernis est réellement une horreur, celui qui a fait ça n'est pas très malin. Mais heuereusement je vois qu'il n'a pas poncé le vernis original alors je vais pouvoir retirer ce vernis pour retrouver celui d'origine
Nouvelle surprise sous le cache trussrod qui est fabriqué dans un bout de plastique ordinaire
La surprise du mastique pour boucher le trou de la tête de la vis du trussrod. Mauvais augure pour l'état de la tige. Je vais démonter la touche pour regarder elle est de toutes les manières à changer
Et voilà deux nouvelles surprises, la tige du trussrod est cassé, et la réparation faite par son ancien propriétaire rien de moins qu'un tirefond de 100mm de long pour tenir le vloc talon coupé en deux
Voilà le magnifique tirefond!!!
Reste à contrôler l'état du bloc talon ou du moins ce qu'il en reste
Le bloc talon restant dans la caisse est lui aussi hors d'usage et à démonter
Voilà l'état de la guitare après démontage pour const de son état. Un trussrod à changer, une touche à changer, un manche à refaire en gardant la partie originale, un bon refrettage, retrait du bernis au pinceau, etc...etc...

La voilà après restauration:

Que dire, regarder, acheter et jouer? C'est tout.
Que dire, regarder, acheter et jouer? C'est tout.
Que dire, regarder, acheter et jouer? C'est tout.
Que dire, regarder, acheter et jouer? C'est tout.
Que dire, regarder, acheter et jouer? C'est tout.
Que dire, regarder, acheter et jouer? C'est tout.
Que dire, regarder, acheter et jouer? C'est tout.
Que dire, regarder, acheter et jouer? C'est tout.
Que dire, regarder, acheter et jouer? C'est tout.
Que dire, regarder, acheter et jouer? C'est tout.

Clin d’oeil à un ami:

Mais le plus gros du travail s’est retrouvé au niveau du talon qui était cassé, réparé avec un tirefond caché sous la touche et un trussrod cassé. Admirez:
La réparation du manche

Voilà à quoi ressemble le manche ce cette malheureuse guitare Suzuki F180 12 cordes !!
Il faut commencer à recoller les morceaux pour pouvoir comprendre ce qu'il va falloir refaire de visu, faire un relevé de plan et un gabari de traçage
La partie abimée est sciée et la poignée du manche et la tête a son extrémité taillée en biseau pour recevoir un nouveau morceau de bois à sculpter
Les deux éléments du manche sur le morceau de sipo dans lequel je vais tailler le nouveau talon
Pour commencer il faut coller la partie conservée du manche sur le bloc de sipo
Ensuite il faut tracer et découper grossièrement le bloc de bois de sipo qui a été collé
L'ajustage commence pour le trapèze et la planéité du dessus du manche
Commence maintenant le dégrossissage du manche au ciseau à bois, au canif et à la la râpe
Une vue plus rapprochée du travail sur le nouveau talon et e particulier de la partie qui devra recevoir au final un losange blanc de finition
Le travail a bien avancé, mais il reste encore à installer un nouveau trussrod et ajuster avec un juste renversement le manche dans la caisse e la guitare

L’instrument était recouvert d’un vernis au pinceau amateur et grossier apposé direcement sur le vernis d’origine. C’est « une chance » le vernis aurait pu avoir été poncé !!

Il faut cacher avec du sotch à peinture les partie qui ne devront pas recevoir de vernis, même s'il n'en sera pas appliqué sur la caisse car tout le travail va se faire sur le talon du manche
La grande difficulté consiste à trouver la bonne couleur, et la même pâte de vernis afin que la retouche sur le talon ne soit pas visible. Pour la couleur difficile d'expliquer, pour le vernis ce sera du nitro cellulo: Attention très dangereux pour les bronches!!
Les retouches sont terminées, l'ancien vernis pinceau retiré et l'ensemble polishé

J’ai donc retiré ce vernis pour récupérer l’original et fait des retouches sur la partie neuve du manche.
Le trussrod était cassé je l’ai changé:
Voila saignée pour le trussrod et le trussrod lui même. Il va falloir faire une modification pour accueillir le nouveau trussrod, plus moderne et plus efficace
Un bon gros plan sur ce pauvre trussrod et son enduit
J'ai ajusté le nouveau trussrod en élargissant la saigné et la place dans la tête pour le passage d'une clé allen, tout ça au ciseau à bois
Le trussrod nouvelle génération est en place
Le manche est ajusté et collé, le trussrod est démonté ainsi que le pickguard. Reste à faire une nouvelle touche et les rattrapages de vernis au niveau du talon du manche

Idem pour la touche qui était plus qu’usée:
La touche tait en Palissandre alors la nouvelle touche sera en palissandre. Elle reste pour le moment rectangulaire et après avoir calculé les écarts des frette je fais l'entaillage avec une scie spéciale pour encastrer les frettes
Le positionnement sur le manche permet, avant collage, de donner la forme trapézoiale au rabot, correpondant exactement à l'assise sur le manche
J'en profite au préalable pour récupérer sur l'ancienne touche les points de marquage sur la touche is font 5mm plus deux de 3mm
La touche est collée maintenant je perce pour incruster les points, les "dots" dans la nouvelle touche
Voilà c'est fait, la couleur du bois parait ébène, mais v'est le flash de l'appareil photo! Je sauis ancien Luthier mais pas ancien photographe!!
Je viens de terminer de faire le radius de 2" de la touche et son ponçage. Le radius est l'arrondi de la touche car elle n'est pas plate comme sur une guitare Clasique à cordes en nylon

Il ne restait plus qu’à faire le cache trussrod

Pour faire un nouveau cache trussrod il faut prendre une plque pour pickguard qui ser ici en 3 plis 2 noirs et 1 blanc central
Après avoir tracé le contour il faut découper la pièce
Puis la travailler à la lime douche, la polir, et percer les trous pour sa fixation
Le nouveau cache trussrod fait maison est en place

et les deux sillets pour terminer l’instrument et le corder
Le sillet de tête ne correspond plus à la nouvelle touche et en plus il est en mauvais état
Un morceau d'os est taillé puis ajusté pour faire exactement la profondeur, la largeur et la hauteur du nouveau sillet
Les entailles ont été tracées et incisées dans l'os avec des limes spéciales correspondant aux différents diamètres des cordes, et aux bons écarts entre elles
Sillet en place avec recouvrement de la tête d vis du nouveau trussrod
Idem pour le sillet du bas qui est bien trop bas
J'ajuste ici une plaquette d'os dans l'entaille du sillet et je vais maintenant faire la forme du dessus en conservant la courbe mais en changeant la hauteur d'assis des cordess
Le sillet est en place
Le cordier a été conservé avec toutes les marques de sa vie

Voici les caractéristiques complètes de cette guitare:

Lieu : Japon
Marque : Suzuki Violin Company, Ltd
Fabriquant : Les frères Masakichi Suzuki
Modèle : F180 – 12 cordes
Année : 1960 – 1970
Ville : Nagoya
Corps : Caisse modèle « Dreadnought »
Table : Epicéa massif
Fond : Placage en Mahogany massif
Eclisses : Placage en Mahogany massif
Manche : Sipo réparé au niveau du talon, forme D flat, avec nouveau trussrod
Touche : Palissandre, 20frettes
Chevalet : Palissandre massif
Sillet Haut : Os remplacé sur mesure
Sillet bas: Os remplacé sur mesure
Fixation manche : Collé
Largeur au sillet : 48 mm
Longueur de corde vibrante : 636 mm
Dot : 5mm ; 3 – 5 – 7 – 9 – 12+2*3mm – 14
Mécaniques : Neuves individuelles comme à l’origine, avec cache et œillet chromé
Tirant de cordes installé : D’Addario Phosphor bronze 010/010 – 047/027