Guitare Gibson ES125T DE 1959

Prix 2300€

Son numéro de série S7845719 le 7 est presque devenu illisible:

Le S permet de donner l’année qui correspond à 1959.

La voici après une petite toilette:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21

Lors de son achat il y a de nombreuses années aux USA via Ebay, l’instrument me semblait correct sur les photos. Mais à son arrivée, le manche avait été cassé et réparé comme un sauvage d’amateur arnaqueur, ainsi que le montre les photos ci-dessous.
La voici donc après son acquisition et son arrivée en France:

1
De toute évidence le manche est cassé
2
recollé sommairement
3
Voilà le travail d'un amateur, arnaqueur, d'un instrument dit en bon état sur Ebay aux USA

Maintenant que j’ai le temps de m’amuser à « travailler » au rythme de mon handicape j’ai pu prendre le temps de restaurer entièrement ce magnifique instrument dont je ne peux malheureusement plus joué.

Voilà pour sa provenance personnelle, et maintenant quelques mots sur l’histoire générale de la Gibson ES125T.

Elle est issue du modèle l’ES-125 fabriquée à partir de 1941 et qui était une guitare électrique archtop d’entrée de gamme, équipée déjà du fameux micro simple bobinage P-90 avec un contrôle de volume unique et un contrôle de tonalité.

C’est en 1956 que la ES-125T fut introduite à titre d’essai. Il s’agissait d’une guitare électrique archtop fine dont le T ajouté à la suite de ES125 T signifie en Anglais Thinline et gamme fine du
corps en Français. La production s’est arrêtée en 1968, année ou elle a été retirée des catalogues Gibson.

Voici quelques chiffres qui démontrent bien la monté en puissance de la production, qui reste somme toute très modeste surtout pour ceux qui possèdent un modèle 1956 !!

Production des ES125T:
1956 : 6
1957 : 889
1958 : 1202
1959 : 2072
1960 : 1400
1961 : 1086
1962 : 513

L’apogée de la production sera l’année 1959; année de la production de l’instrument que je vends.

C’est un instrument superbe, extrêmement facile à jouer avec un son extraordinaire  Jazz Blues, acoustique Jazz, ou Rock !

Cette guitare de 60 ans cette année. Elle a retrouvé toute sa jeunesse en gardant sa sonorité d’origine. Il reste encore quelque petits défauts insignifiants de ci de là, mais nous verrons dans quel état vous serez à son âge ! Elle, elle tient une superbe forme.

La Gibson ES125T devient de plus en plus rare, surtout dans cet état, elle est légère et vous comblera lorsque vous la jouerez.

Branchée, le son est rond, chaud, soyeux et très expressif avec des capacités mordantes et dynamiques dans un contexte Rock et Blues, ce, grâce à la richesse de son P90 et son filtrage très simple par un condensateur Sprague 22nf original, tellement efficace dans les fréquences aiguës, médiums et son niveau de basses supérieur à la majorité des autres micros conventionnels.

Que dire de plus, sur cette sénior dont voici les travaux de sa restauration :

L’électronique:

1
Par chance l'électronique est intact, pas de bricolage
4
Un nettoyage simple à la bombe contact sur les soudures et dans les potentiomètres
5
Condensateur de filtrage Sprague 22nf d'origine
6
Potentiomètres originaux 250 kohm linéaire aussi bien pour le volume que pour la tonalité
7
Test de résistance du micro P90, 8.48kohm superbe niveau de sortie, le bobinage reste celui d'origine
9
Le micro P90 sans son cache
8
Le dessous du P90 avec ses fils en vrac
10
Les fils sont maintenant protégés
11
Il faut mintenant installer l'électronique dans la guitare en fixant chaque élément à un tire fil
2
Chaque tire fil est en place en n'oubliant pas celui pour amener la masse sous le cordier
3
L'électronique est remise place, le travail est terminé

Le travail sur le manche :
1
Un toutpetit problème, la tête est fabriquée en trois parties, l'un des flanc est décollé.
2
Un peu de colle chaude, après un nettoyage à l'eau chaude et un maintient avec du simple scotch et le décollement est réparé
3
Plus compliqué, refaire le talon du manche nécessite l'assemblage et l'ajustage de plusieurs pièces de bois collées afin de lui redonner sa solidité originale
4
Le travail sous un autre angle qui nécessite beaucoup d'ajustage et de nombreuses hapes de serrage
5
Travail identique de rebouchage à réaliser dans l'emboitement du manche dans la caisse
6
Le rebouchage est terminé, la pièce a été ajustée et collée en queue d'arond pour un meilleur encrage dans le corps de l'instrument
7
Un gabarit monumental et complexe à réaliser simplement pour faire le tenon en queue d'arond du manche et la mortaise également en queue d'aronde pour l'emboitement du manche dans la caisse
8
La caisse et le manche sont fixés sur le gabarit une règle alu permet de régler le renversement du manche par un controle avec un rapporteur. Ici l'angle est de 2.5°
9
Reste à placer les guides qui permettront de façonner le tenon et la mortaise avec une défonceuse
10
Le guide en place pour la mortaise dans la caisse
11
Le guide qui permet de faire le tenon en bout de manche
12
Voilà grâce à une mèche de défonceuse en queue d'aronde le tenon est terminé. Le plus compkiqué n'est pas le défonçage, mais le réglage du manche et de la caisse afin d'obtenir un ajustage parfait et surtout dans l'axe souhaité. Un manche de travers ce serait pas bon!!!
13
Le manche est collé, il reste à récupérer la pièce de talon qui finie le manche et de la coller à sa place
14
Le travail de recollage et de ponçage est terminé mais il faudra rattraper teinte et vernis pour que la réparation reste invisible et belle à regarder

Les mécaniques :
1
Le remontage des derniers éléments commence, il faut installer après nettoyage, lustrage et graissage les mécaniques
2
Les différents élément ont tous été choyés en respectant leur grand âge
3
Les oeillets sont en place, soit en poussant avec le pouce en tapotant avec un marteau sur un morceau de bois afin de ne pas faire de trace d'impact
4
Chaque vis a été nettoyé et lustré, puis installé en mettant du suif
5
Les mécaniques sont remontées
6
Une magnifique tête de 60 ans.

Le changement de touche et des frettes :
1
Maintenant que le manche est refixé, que le trussrod a été démonté et vérifié, il faut passer à la mise en place d'une nouvelle touche
2
Pour commencer il faut préparer le bois à recevoir la nouvelle colle chaude, pour cela j'utilise un petit rabot à dent qui va permettre de strier le bois et donner ainsi plus d'accroche que sur une surface lisse
3
Un travail simple mais minutieux à réaliser sur le manche et sur le dessous de la nouvelle touche
4
Un gros bloc d'épicéa permet de coller la touche et le manche bien à plat. Il ne faut surtout pas coller en creux ou en bosse!
5
Passons maintenant au planage de la touche et à la confection du radius. Le radius est la courbure de la touche sur sa largeur. Ici le radius est de 12''
6
Contrôle du radius en bout de touche
7
Contrôle du radius en début de touche
8
Apès récupération des dots d'origine sur l'ancienne touche, la remise en place sur la nouvelle
9
A remarquer l'écart très large et typique des dots à la 12ème case
10
Idem pour les points de repère latéraux, leur récupération sur l'ancienne touche et leur remise place. Ici le peràage avant le collage d'un point
11
L'un des points en nacre est en place comme sur la touche d'origine
12
Les frettes sont taillées, avec une échancrure à chaque extrémité, reste leur remise en place et la touche sera terminée

Les retouches vernis et le polissage :
1
Rattrapage teinte et vernis nitrocellulosique sur le fond et sur le manche
2
Idem autour du manche
3
Après le laquage et rattrapage de teinte à l'aérographe, passage au lusrage avec une lustreuse en mouse et de la pate à polir allant jusqu'au grain 11000. C'est le grain qui est utilisé pour polir les hublots des avions.
4
5
Un miroir
6
le rattarpage du vernis est invisible
7
Gros plan sur la table
8
Gros plan sur le fond

Pour finir, voilà les caractéristiques techniques de cet instrument vintage en vente?

Lieu  de fabrication : USA
Marque : Gibson
Ville de fabrication : Kalamazoo – Michigan
Modèle : ES 125 T
Numéro de série : S7845719 S= 1959
Corps : T= Thinline, corps fin creux
Table : Multiplis érable massif
Fond : Multiplis érable massif
Eclisses : Multiplis érable massif
Radius : 12’’
Manche : Collé, Mahogany du Honduras en une seule pièce
Tête : Mahogany en 3 parties
Forme du manche :  D flat, avec trussrod
Touche : Palissandre, neuve, 19 frettes
Chevalet : Palissandre du Honduras avec réglage en hauteur par 2 molettes
Sillet Haut : Neuf, en os sur mesure
Fixation manche : Collé
Largeur du manche au sillet : 43 mm
Largeur du manche à la 12 ème frette : 53mm
Longueur de corde vibrante : 626 mm
Écartement des cordes au sillet : 7mm
Écartement des cordes au chevalet : 10.5mm
Hauteur des cordes 12ème frette : Mi grave 3mm Mi aigu 2mm
Poids : 2.650 Kg
Dot : originaux points en nacre de 5mm ; 3 – 5- 7 – 9 – 2*12 – 15 – 17
Micro : P70 d’origine, sortie 8.48 kOhms
Mécaniques : D’origine modèle avec cache et bouton olive
Réglages : Volume,  Tonalité condensateur original 22nf Sprague
Tirant de cordes installé : Dean Markley 09 – 046 Nickel chrome
Cordier : Original en trapèze typique Gibson nickel plaqué chrome
Finition : Sunburst cherry, marron foncé en haut de la table et du fond
Vernis : nitrocellulose translucide brillan